AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fuir son reflet dans le miroir [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Shine McDowell

▪▪ If you don't suceed, cheat ▪▪


Crédit : CendreCoeur
Messages : 52

Derrière le miroir.
Année de scolarité : 5 ème
Pseudo : Marmotte =D
A savoir sur moi :

MessageSujet: Fuir son reflet dans le miroir [PV]   Mer 11 Aoû - 23:08

4 Septembre
10h du matin et quelques minutes...

Étrange, vous ne trouvez pas ? Alors qu'ils étaient libérés du joug de toute autorité, loin des regards pesant et imperceptibles des professeurs, le poids de leur exigences et de leur habitudes, ou plus simplement encore, leur présence. Tous ces éléments avaient disparu de ce monde, aussi limité était-il. Les élèves se retrouvaient comme des chiens autrefois captifs, des niais animaux de compagnie qui goûtaient pour la première fois à la liberté, à ses joies, à ses douleurs, à ses peines. Shine connaissait déjà le scénario... elle l'avait lu avant même qu'il ne soit écrit. Premièrement ils hésiteraient. Comme un gamin que l'on lâche dans un magasin de jouet et à qui on dit : "choisis ce que tu veux." Il regarderait, les yeux grands ouverts, brillant d'envie, et n'oserait pas saisir le bonheur à pleine main parce qu'il pense à un revers de médaille, une arnaque, quelque chose allait lui être demandé en retour, c'était une évidence, une obligation naturelle. C'était exactement la même chose ici, les élèves regardaient leur liberté mais ne la savouraient pas, ils s'attendaient à ce qu'à n'importe quel instant les persécuteurs réapparaissent. Et puis, parce que le meilleur moyen de résister à la tentation est d'y céder, et parce que la faiblesse est la première caractéristique de l'espèce humaine, autant le garçonnet vidait enfin les rayons, autant les élèves faisaient enfin ce que bon leur semblait. Jusqu'à ce que la triste réalité leur revienne à l'esprit, à l'un comme aux autres, parce que leur instincts ne leur mentaient pas, il y a toujours une contrepartie. L'enfant allait découvrir que l'opulence créait des jalousies, les adolescents qu'ils ne pouvaient pas vivre dans un monde à eux sans faire face à la foule de problèmes qu'étouffaient tous les jours les adultes. Mais l'autorité ne tarderait pas à revenir... Celle de Shine, plus forte et plus puissante que les précédentes.

Mais tout plan aussi machiavélique soit-il demande une préparation longue et importante. Alors en attendant d'avoir des coups de génie et des gentils petits serviteurs près à faire le sale boulot -des amis quoi ?- elle avait décidé de passer ses heures libres -qui étaient de surcroit de plus en plus nombreuses et ennuyantes- en se baladant à travers tout le château. Le temps était au beau fixe, de ce fait, elle n'était pas sortie, ne voulant pas en l'instant s'ennuyer avec des dizaines et des dizaines de gamins s'étalant un peu partout autour du château. La salle commune, celle de duels, la salle des trophées, et même les salles de cours vides, elle avait tout passé en revue avant d'arriver à la galerie des glaces. Et quelle galerie ! Wow ! Shine croyait ne jamais en avoir vu une aussi reluisante. Même celle de Versailles, qu'elle n'avait pas raté de visiter plusieurs fois, encore moins celle de Lunéville, qu'elle adorait plus que tout. Même pas besoin de comparer avec celles des fêtes foraines moldues ! Quoique, avouons le, bien amusante.

Tout ici était de transparence ou d'or, comme si la pureté s'était incarnée sur cette terre en un seul et unique lieu, le réservant à quelques privilégiés choisis par le pire des hasards, le plus cruel. Partout, à droite, à gauche, en l'air, des bougies allumées traçaient le chemin de l'allée principale, qui semblait vous dire : viens. Le plafond était un tableau sans fin. Impossible de vous dire quelles scènes de l'Histoire il retraçait.

Pour Shine, tout le jeu consistait à ne jamais croiser son reflet...

Je n'ai jamais aimé me regarder dans un miroir... par peur d'y découvrir un fantôme. Comme si la mort me traçait dans l'ombre, et que ces grandes vitres blanches étaient des portes sur notre monde...

Il n'y avait quasi personne ici. Quelques passants de temps à autres, un ou deux flâneurs qui comme elle, ne savait pas réellement quoi faire de leur après-midi, en quatre mots : des ados de passage. Il y en avait un néanmoins, qui attira un peu plus son attention... Gabriel Honaker.

Elle inclina la tête sur le côté, fronça légèrement les sourcils et lui lança un regard perplexe.

"Qu'est-ce que tu fais là ?"

Comprenez : Bonjour, comment vas-tu ?
Shine était comme ça, elle ne savait pas jouer avec les conventions sociales, pas autant que la plupart des gens disons. Gabriel devait le savoir depuis le temps.

_________________



Mon regard est mortel
Maudit si tu brises le charme
Je redeviens serpent...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gabriel Honaker

Administrateur - Manipulateur


Crédit : Blood_Prince
Messages : 220

Derrière le miroir.
Année de scolarité : Septième
Pseudo : Blood_Prince
A savoir sur moi :

MessageSujet: Re: Fuir son reflet dans le miroir [PV]   Jeu 12 Aoû - 17:51

    Personne … Personne n’était présent pour les élèves depuis un jour. Je me suis tout d’abord questionné sur la raison des absences des professeurs et des premières années, mais en y réfléchissant réellement, ça n’a aucune importance ! Mon père m’a toujours dit et répéter : « Les absents ont toujours tords » et je dois avouer que cette parole est fondée, si les professeurs auraient vraiment voulut revenir à Beauxbâtons, ils leur auraient fallut faire preuve de persévérance, mais apparemment ils n’en ont pas fait preuve.

    C’est si simple la vie sans les professeurs ! Peu d’élèves s’amusent, ils ont peur que le « chat » revienne enfin plutôt les « chats ». Mais peut-on vraiment parler d’élèves à présent puisque s’il n’y a pas de professeurs pour faire apprendre et éduquer alors il n’y a pas d’élèves pour recevoir cet apprentissage. Ainsi donc je parlerais à présent de camarades ou d’enfants ou encore d’adolescent mais je n’emploierais plus le mot « élève » dénué de sens à mes yeux.

    En tout cas contrairement aux autres, je m’amuse ici, je suis en septième année, et je n’ai personne au dessus de moi. Les quelques préfets essaient de maintenir l’ordre, mais aucun plus grand qu’eux ne les écoutent si ce n’est que les débiles et idiots qui en savent pas savourer la vie comme elle vient ! Et heureusement que cet été j’ai fait le plein de farces et attrapes magiques, puisque j’ai remarqué que cette mystérieuse barrière ne laissait rien passer au travers : que ce soit pour y entrer ou pour en sortir.

    Mais ma foi ce n’est pas regrettable ! Nous avons continuellement à manger, matin, midi, (quatre heures) et soir, les salles sont balayées, nettoyées, toute l’Académie sent le propre et l’anarchie ! Mon anarchie. Oui, quand les professeurs viennent tard le jour de la rentrée, je m’amuse à martyriser les petits, à faire des duels (et à les remporter). Cette fois les professeurs ne sont pas venus jusqu’à maintenant, mon anarchie continue, d’ailleurs je ne voie pas pourquoi elle devrait cesser ! Enfin bref, il est environ dix heures du matin, les professeurs absents (j’espère que vous l’avez compris, puisque ça fait au moins dix fois que je dis que les professeurs sont absent, maintenant ça fait onze en passant !), j’ai remporté deux duels et perdus aucun. Mes adversaires étaient de ma promotion, des septième année eux aussi, venant du clan de la Rose et du Soleil. C’est si simple de les vaincre que je me dit que si jamais un jour l’un d’entre eux devenait mage noir, il ne ferrait pas long feu face au Chasseurs de Mages Noirs du ministère … Si jamais ont sort d’ici aussi.

    Je me suis posé une autre question d’ailleurs, si rien ne peut entrer à Beauxbâtons et que rien ne peut en sortir, où les Elfes de maison trouvent la nourriture ? Première hypothèse, dans la forêt et les jardins personnels du directeur, deuxième hypothèse, il métamorphose une fourchette en poulet rôti, mais impossible puisque la cinquième loi de Gamp sur la métamorphose élémentaire dit clairement que la nourriture est une exception aux métamorphoses. J’ai bien entendu plein d’autres hypothèses mais je manque de courage et d’envie pour vous les faire toutes parvenir !

    Une fille de quatrième année m’a demandé tout à l’heure comment ferrait-elle pour prévenir ses parents (comment elle peut penser à ses parents alors qu’elle peut faire tout ce qu’elle veut ? Franchement les gens comme elle m’épate, ils ne savent pas profiter de la vie comme elle vient !). Je lui ai répondu tout simplement qu’elle pouvait toujours se suicider et peut-être que cette barrière s’ouvrira, peut-être la barrière veut-elle du sang ? Lui ai-je dit, vous savez ce qu’elle ma répondu ? « AHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH ». Trouillarde, je vous ai dit cette barrière et la meilleur chose que l’on ai eut depuis des années à Beauxbâtons !

    Je suis donc descendu chez les « miroirs » (c’est comme cela que j’appelle la Galerie des Glaces), après les cris de cette jeune fille apeuré et coincé du … (enfin bref passons !). Je n’avais pas vu Shine depuis le diner d’hier soir, généralement elle et moi ne faisait pas bon ménage, on s’était rencontrer quatre ans auparavant, (enfin sept ans puisque nous sommes de la même année et du même clan), et nous nous sommes tout de suite bien entendu (ou pas). Elle et moi avons presque le même état d’esprit, on fout le bordel dans tout le château, professeurs présents ou pas, en cours, pendants les récréations (surement dans les dortoirs, mais je ne suis jamais monté chez les filles pour voir qu’est-ce qu’elle faisait à ses « copines »). Cette fille est vraiment bien (selon moi bien entendu !), elle trouvera un homme à son aise (ou le matera au choix … Enfin non, elle le matera et il ne pourra pas choisir le pauvre). Je disais tout à Shine, c’est ma confidente, elle connait tout sur tout de ma vie, même si moi je ne crois pas tout savoir sur elle. Mais déjà ce que je sais d’elle est extraordinaire, ce n’est le genre de fille à tout dire à toutes ses copines et cetera … Non, en faite je crois qu’elle na pas de copines, enfin pas au sens propre du mot. Elle ne se lie pas facilement d’amitié cette Shine, et c’est aussi pourquoi il est si bon d’être avec elle parce qu’une fois ami, plus rien ne peut rompre cette amitié ! En quelque sorte c’est du tout ou rien, du noir ou blanc …

    Et bien quand on parle du loup … Elle m’a adressé la parole alors que je ne l’avais même pas remarqué. Comme à son habitude, désagréable a première vue, mais je savais que c’était son genre de parler ainsi. A vrai dire elle n’est pas tellement sociable ou en tout cas les relations qu’elle avait avec les personnes, étaient assez singulières !

    « Oh ! Shine ! Comment vas-tu ? »

    Réponse fausse, j’aurais su dire « Et toi qu’est-ce que tu fous là aussi », mais bon je préfère ma réponse, je n’aime pas copier ou reprendre des phrases et pour le moment j’étais à cours de répliques cinglantes …

    « Alors tu n’as pas pu me raconter tes vacances hier, on s’est vu trop brièvement avec l’absence des profs ! »

    Enfin, bon, alors …

    Elle me regarde, je la regarde … Je la sens sur un mauvais coup et j’adore ça !


[Désolé manque d’inspiration pour les paroles >.<]


_________________


« Rock is deader than dead
Shock is all in your head
Your sex and your dope is all that we're fed
So fuck all your protests and
Put them to bed. »
Rock Is Dead - Marilyn Manson



©️ Blood_Prince ; don't touch please ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Shine McDowell

▪▪ If you don't suceed, cheat ▪▪


Crédit : CendreCoeur
Messages : 52

Derrière le miroir.
Année de scolarité : 5 ème
Pseudo : Marmotte =D
A savoir sur moi :

MessageSujet: Re: Fuir son reflet dans le miroir [PV]   Lun 16 Aoû - 23:04

Gabriel Honaker. C'était un nom qui sonnait plutôt harmonieusement. Avec fluidité, et une pointe rigoureuse sur la fin. Cela collait bien au personnage. Toujours tout en finesse, mais pour les actes les plus ripant qui soient. Un peu comme elle. Elle était un serpent. Elle se déplaçait silencieusement dans l'ombre et mordait dès que l'occasion le permettait. Et quel doux sentiment vainqueur que la puissance, quelle joie de se sentir supérieure, quelle jouissance que de voir ces regards plein de supplication... La clef du bonheur était sûrement dans cet amas de sentiments violents. L'Amour ? idiotie. On aimait si peu. On haïssait à foison. Et le pouvoir... Être crainte, être crue, être vue, être aimée, être détestée.

Gabriel était un des rares qui pouvait se vanter d'être considéré comme un ami. Il ne savait pas réellement grand chose sur elle, mais ça, y avait-il quelqu'un dans ce château pouvant affirmer l'inverse ? Au contraire elle savait tout de lui. Ses amis, ses amours -enfin, dans son cas, son amour, parce que cela semblait durer- et surtout, ses emmerdes, autant celles qui avaient que celles qui provoquaient. Ils avaient deux années d'écart, mais cela ne se voyait pas plus que cela. Shine semblait bien trop mûre pour n'être qu'en cinquième année. Elle, elle se plaisait à dire que ce n'était pas elle qui avait grandi plus vite, mais les autres qui traînaient dans l'enfance. Oui, ils se traînaient... se traîner ? Avoir la démarche lente, mais néanmoins déterminée, de quelqu'un à qu'il ne reste plus rien. Plus simplement, ils n'avaient pas de but précis, donc ils n'avançaient pas. Avec un peu de motivation l'on pouvait aller très loin, Shine en était persuadée -non, convaincue !- et mêlé avec l'audace et le panache toutes les limites étaient franchies.

Ils s'étaient vus la veille au soir, plutôt entrevus, parce que l'absence professorale n'avait pas tardé à créer une agitation étonnante. De surcroît, quand on était entouré de toute part, on ne pouvait tenir une conversation logique, construite et intéressante, je veux dire, parler de lui, d'elle, des seuls gens réellement intéressants de ce foutu lycée.

"Ça va comme un jour de liberté totale et toi ?"

Il n'y avait pas vraiment de différence enter un "jour de liberté totale" et un jour habituel dans son cas. Dans les deux formations elle n'en faisait qu'à sa tête. Elle ne voulait personne pour lui dicter des lois, qui n'étaient là que pour bafouer la justice, sa justice. La meilleure illustration de cette généralité était les lois naturelles qui détruisaient la justice des cœurs.

"Mes vacances étaient plutôt du genre... disons... mouvementées ?"

Elle s'était exercée en cachette au sort du Serpensortia. Une base de la magie dans son cas. Le problème : autant elle savait faire apparaître ses amis rampant, autant elle ne connaissait aucun sort permettant leur disparition. Du coup, la ville avait vite été infectée par ses petites bestioles... De plus en plus grosses au fil des vacances. Il semblait néanmoins qu'elles n'étaient pas éternelles. Encore heureux.

"Mis à part l'habituel conflit parents-enfants, et tout le refrain qui en suit ? Une semaine en Égypte au milieu des pyramides et des briseurs de sorts."

Elle parlait des briseurs de sorts de Gringotts -banque anglais- qui tentaient de récupérer les trésors que nos ancêtres sorciers avaient emprisonné dans les pyramides.

"Du sable, du sable et encore du sable. Pas terrible en somme."

Jeu social oblige :

"Et les tiennes ? Tu ne m'en as pas beaucoup parlé non plus..."

Juste à côté d'eux passaient un groupe de deuxième année. Morganne les pointa d'un signe de la tête, un sourire mesquin aux lèvres.

"Tu en as traumatisé combien ?"

_________________



Mon regard est mortel
Maudit si tu brises le charme
Je redeviens serpent...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Fuir son reflet dans le miroir [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Fuir son reflet dans le miroir [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vengeance des Trois :: ••• And they founded a School like a Palace ••• :: • Le Second Etage • :: ▬ Galerie des Glaces-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com